cultiver des arbres au sein des parcelles agricoles

AGROFORESTERIE

EAU et AGROFORESTERIE

ENJEUX

Des agriculteurs producteurs d'eau ?
Longtemps considérés comme les principaux facteurs limitants de la production agricole, l'Azote et les produits phytosanitaires ont acquis aujourd'hui la place de principal polluants. Cette pollution coûte chère. D'abord à l'agriculteur pour son achat, puis au citoyen pour le traitement de l'eau polluée (entre 1 et 3 milliard d'euros/an – source : rapport 2016 du CGDD commissariat général au développement durable), et enfin à l'environnement par un dérèglement des équilibres en jeu dans les écosystème (du fait de la pression de sélection opérée par les produits). Les résultats récent de la R&D ont démontrés l'effet limitant des peuplement agroforestiers sur les fuites de polluants d'origine agricole. Les cultures d'hiver ou les cultures de couverts agissent sur le développement racinaires des arbres en les obligeant a coloniser les zones de sols non occupé par les cultures. Ce tissus racinaire joue alors un rôle de filtre des nitrates non utilisés par les plantes et non fixé par le sol. D'autres études montrent l'influence directe de l'activité biologique des premiers horizons de sol sur sa capacité à « digérer » les polluants et à les fixer. Le type de sol et surtout la profondeur du profil vont déterminer la quantité potentiellement stockable sous forme minérale. L'agroforesterie, par son action sur l'activité biologique (apport de MO aérienne et souterraine, exsudats racinaires) et sur la structure des sols (impact du système racinaire), améliore les capacités de stockage des intrants d'origine agricoles.

QUESTIONS

  • Quel est le devenir des substances polluantes une fois interceptés par les arbres et le sol (stockage, transformation) ?
  • Comment quantifier les potentialités filtrantes des différentes structures arborées ?
  • Comment compenser les apports d'azote chimique par des pratiques agroécologique  (couverts, agroforesterie) ?
  • Comment gérer efficacement les risques de salissement, de parasites et de maladies  ?